Trozam, Treyim, Oximov : le réseau de streaming a-t-il fermé ?

Trozam, Treyim, Oximov : le réseau de streaming a-t-il fermé ?

Depuis plusieurs années déjà, un vaste réseau de sites de streaming gratuits, à la fois discret et orienté vers du contenu qualitatif et sans pub, faisait le bonheur de plusieurs dizaines de milliers d’amateurs de films et séries. Trozam, Treyim ou encore Oximov et tout ce que compte le réseau de déclinaisons ne fonctionnent plus depuis le soir du 5 décembre au grand désarroi des utilisateurs. Si il est difficile de connaitre les causes réelles de cette indisponibilité, nous pouvons émettre quelques hypothèses de la plus optimiste à la plus pessimiste quant aux problèmes rencontrés par Trozam et ses nombreux sites miroirs. Est-ce temporaire ou le réseau à t’il fermé définitivement ?

Un simple problème technique ?

Les problèmes techniques font parties de la vie courante d’un site web et les plateformes de streaming n’en sont pas exempt. La panne d’un serveur peut être de nature plus ou moins grave et rendre un site indisponible pendant de longues heures et parfois plusieurs jours. Dans cette hypothèse nous pouvons imaginer que les administrateurs de Trozam, Oximov et autres, travaillent ardemment sur la résolution du problème.

Aussi, dans le cas du réseau de sites pré-cités, tous sont tombés simultanément. On peut en déduire facilement que tous les sites sont hébergés sur un seul et même serveur et qu’une seule panne a pu faire tomber entièrement le réseau de sites de streaming HD. Une panne serveur étant toujours soluble, les utilisateurs peuvent s’attendre à ce que Trozam, Treyim, Oximov et Komiav fonctionnent de nouveau rapidement.

Cependant une erreur 404, “error 404 not found” comme on peut le lire sur Trozam.com, n’est jamais anodine et peut s’expliquer pas des tas d’autres facteurs. Du piratage du serveur à la fermeture délibérée des administrateurs en passant par la censure orchestrée par les autorités et l’intermédiaire des FAI (fournisseurs d’accès internet).

Le réseau piraté ?

Ce cas de figure est hautement probable. D’autant plus que les administrateurs de sites de streaming se livrent parfois une guerre ouverte et qu’on ne peut pas exclure que le réseau composé de Trozam, Treyim et Oximov, fort de son succès, suscite la jalousie et soit la cible de pirates informatiques souhaitant prendre leur place.

Le hacking est une pratique ultra courante dans le milieu du streaming illégal et du téléchargement. Des plateformes comme Papystreaming et Zone téléchargement, pour les plus connus, en sont des victimes régulières. Si cette hypothèse venait a se confirmer, il faudra beaucoup de temps avant que les sites soient de nouveau opérationnels.

Rappelons que certains sites web ne se relèvent jamais d’un piratage et que de ce stratagème, des usurpateurs pourraient prendre la place du roi dans les jours à venir.

Trozam et compères sont-ils censurés ?

On le sait depuis longtemps, les sites proposant du streaming illégal sont dans le viseur des autorités judiciaires. Les succès de Trozam, Treyim et Oximov n’ont sans doute pas échappé aux radars des ayants droits, qui par le biais d’Hadopi pourraient obtenir la censure par FAI des contrevenants. La censure par FAI peut se traduire par une erreur 404 sur le site visé et rend plausible cette hypothèse.

Néanmoins d’après nos tests, même en utilisant un VPN afin de changer de géolocalisation (Suisse, Canada, Etats-Unis, Hong Kong) et d’adresse IP, Trozam et autres affichent toujours un code erreur 404. La censure n’est donc pas à l’ordre du jour, sachant que dans ce cas de figure, l’utilisation d’un bon logiciel VPN serait le seule moyen efficace pour les rendre de nouveau accessibles.

Une fermeture délibérée et définitive ?

C’est la dernière option plausible. Les administrateurs de Trozam et Treyim ont ils volontairement fermé le réseau ? En vue d’échapper à un coup de filet des forces de l’ordre, l’idée est loin d’être absurde et la brusque suppression des fichiers pourraient plaider dans ce sens.

En effet, certains sites du réseau laissent apparaître leur dossier racine qui localise tous les fichiers permettant leur fonctionnement. Ceux-ci apparaissent complètement vides et semblent avoir été supprimés.

Si c’est la cas, Trozam, Treyim, Oximov ainsi que tous les sites miroirs ( Plamino, Eyobim…etc) pourraient ne jamais revoir le jour et laisser orphelins des milliers d’utilisateurs réguliers.

Reste que ces hypothèses sont une pure spéculation, et qu’il conviendra d’observer les évolutions des sites dans les prochaines heures pour confirmer l’un des scénarios possibles.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

2 Commentaires

  1. NapAlm

    Merci pour cet article ! Pile ce que je cherche à savoir sur le réseau de mes sites préférer tel que TROZAM ! J’èspere que ce n’est qu’une panne serveur et rien de grave …. Si le FAI ou des pirate rentre en jeux ou même la cyber police c’est finis pour eux…
    Merci de l’article

    Répondre

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *