Wekyo
Retrogaming

L’unique console Nintendo PlayStation a été vendue 380 000 $

Un véritable patrimoine ! C’est comme ça que nous pourrions qualifier la Nintendo PlayStation (de son véritable nom Super NES CD-ROM), dernière vestige de l’alliance entre Sony et Nintendo dans les années 90. Toujours fonctionnelle, cette console mythique était devenue un véritable objet de convoitise depuis sa découverte en 2015 par son ancien propriétaire, Terry Diebold. Ce dernier, rappelons-le, est un fervent collectionneur parvenu à mettre la main sur cet console unique au monde grâce à ses contacts dans l’industrie. Il a décidé de s’en séparer en la mettant en vente aux enchères en octobre 2019.

Nintendo-Playstation : qu’est-ce que c’est ?

Modèle unique sur le marché, le prototype Nintendo PlayStation est le fruit d’une collaboration entre Sony et Nintendo dans les années 90. La console est équipée d’un lecteur de disques prévu pour remplacer le lecteur de cartouches de la machine. Le projet n’ayant pas abouti, Sony et Nintendo ont abandonné sa mise sur le marché et ont emprunté des chemins différents.

Pourtant, des rumeurs ont été divulguées : des exemplaires de cette console circulent à travers le monde. Aucun chiffre officiel n’a été révélé par les deux entreprises mais des bruits ont laissé entendre que 200 prototypes de la Nintendo PlayStation ont été créés et 199 ont été détruites, rendant le dernier exemplaire unique au monde. Elle a été vendue à Terry Diebold par un anonyme en 2015.

Pourquoi cette mise en vente ?

Le célèbre collectionneur et détenteur de l’unique Nintendo Playstation a décidé, après ses nombreux voyages à travers le monde pour exhiber la console, qu’il serait temps pour lui de la mettre en vente.

Dans son interview pour Kotaku Australia, Terry Diebold a révélé avoir payé de sa poche les nombreux déplacements en avion pour montrer la console au monde entier. Il a avoué ne plus être en mesure plus de perdre autant d’argent, qu’il a beaucoup dépensé pour voyager avec la console et qu’il n’a jamais réussi à en tirer quelconques profits.

Il l’a donc mis en vente en octobre 2019, par le biais d’ « Heritage Auctions » un site de vente aux enchères d’objets de collection. L’enchère a démarré plus tard avec un prix de départ de 15 600 dollars avec la possibilité de surenchérir pendant 22 jours.

Adjugé à 380 000 Dollars !

Après 3 semaines d’enchères, la fameuse console s’est offerte un nouveau propriétaire, qui n’est autre que le créateur et le designer de l’Oculus Rift, Palmer Luckey. Ce dernier a conclu l’achat de la pièce unique au monde le 6 mars 2020, en payant la modique somme de 300 000 dollars, plus 80 000 dollars de « prime d’acheteur, » frais supplémentaires compris dans le forfait de l’enchère.

Achat compulsif ou obsession du collectionneur ? Décidément, le monde des jeux vidéo ne cessera jamais de nous surprendre.

Laisser un Commentaire