Test Aion : un MMO addictif, un univers exceptionnel

Test Aion : un MMO addictif, un univers exceptionnel

Aion a longtemps fonctionné sur un principe de jeu payant, il est depuis peu devenu un jeu Free to play. L’occasion pour nous de tester ce MMO free to play à l’univers bien sympathique au premier abord. Si l’on peut vous donner un premier indice sur notre sentiment, Aion pose les bases d’une jeu exceptionnel et purement addictif. Espérons que ce test vous plongera dans les affres d’une envie alléchante de jouer à Aion.

Création de personnage

Assez simple d’accès ,elle permet de faire des choses assez varier, cela commence par choisir entre les deux factions. Cela se situe à prendre un choix entre le bien et le mal et l’histoire de votre personnage en dépendra beaucoup. Vous aurez le choix entre les Asmodiens et les élyséens, votre choix permet un style graphique différent pour votre personnage et personnellement les asmodiens ont eu ma préférence pour ce test.

Je me suis demandé pourquoi ce genre de nom pour deux peuple qui lutte depuis si longtemps sur un monde perdu au fond de notre espace-temps et j’en suis arrivé à une conclusion : “si je pouvais vraiment choisir, je m’amuserais à incarner le shugo qui m’a semblé être un des personnages les plus sympathiques de ce soft”.

Vous êtes plutôt Asmodiens ?
Ou bien Elyséens ?

Suivi d’un choix de classe qui définira quand a lui le gameplay de vos futures parties :

Vous aurez le choix entre guerrier, mage, éclaireur et prêtre avec la possibilité de vous orienter vers une autre affinité passer le level 10. Attention, les stuff des choix possibles sont trompeurs et ne présentent en vrai qu’une infime partie des stuff possible. Il est même probable que vous trouverez plus intéressants ceux des autres geeks pervers des factions adverses et rien ne vous empêchera d’essayer toutes les classes.

Vous pourrez ensuite créer un personnage grâce à divers réglages que l’on retrouve dans la majeure partie des MMO. J’ai beaucoup apprécié la variété des choix et j’ai eu quelques pensées quant à la similitude avec “saint row” qui lui aussi visait la barre plus haute que les autres. Ce large choix de custom chirurgical permet l’effet “super deformed” comme l’elfe qui d’ailleurs n’a strictement rien à voir dans l’univers Aion.

Graphisme du jeu

Il est sur et certain qu’avec le temps, cela finira par être dépassé par d’autres, mais je trouve que ce côté coloré et chaleureux attire l’œil. Dans certaines zones, quelques envies de prendre des screenshot se feront ressentir et dans d’autres vous aurez envie de voyager pour changer et découvrir ce vaste monde. Il existe cependant quelques zones assez ternes qui donne envie d’aller donner quelques conseils au concepteur et cela même si vous n’avez aucune connaissance des graphismes et cela depuis que vous dessinée sur les murs, je regrette donc un peu le manque d’originalité de certains lieux dans ce soft.

Au niveau des stuff de vos personnages, j’ai une préférence pour les personnages féminins avec un travail plus pousser graphiquement et comme je préfère prendre des femmes…  Les monstres sont assez communs à d’autres MMO, mais reste certainement plus intéressant que dans des MMO comme “rune of magic”. On retrouve des animaux mutants ressemblants à un mélange entre bulldog et phacochère, mais l’expérience à la clé, on ne réfléchit pas et ce genre de concept qui avait bercé mon enfance en mangeant des pizzas devant un bac de tortue m’a toujours amusé ! Il est vrai qu’en raid ou autre instance, les boss sont sympathiques, on finit toujours par un sourire révélateur une fois terminé.

Niveau gameplay

Ça reste du MMO, j’ai regretté l’impossibilité de se battre à la manette et même si cela est possible avec divers logiciels, il vaut mieux rester au combo clavier souris. On remarque dans certains cas que cela est approprier, mais qui sait, peut-être qu’un jour il sortira sur console… La montée des levels est assez rapide et en 3 mois avec acharnement, il est possible d’être level 55. Un système de sondage permet d’obtenir des cadeaux assez facilement, je rassure qu’il ne s’agit que d’une question sans intérêt dont le but est de vous faire gagner un item. Pour ce qui est du côté des artisanats et autres récoltes, rien de bien particulier… une plante à ramassé, un bout de métal à récolté, rien de bien compliquer en soit.

Pour les quêtes, on peut noter des scènes cinématiques assez courtes avec des personnages qui parlent.. Un certain “wow” ne prends pas ce luxe, pourtant cela est assez immersif. Ça reste assez simple d’accès la plupart du temps avec un système de repérage par la map. C’est assez regrettable de ne pas pouvoir sélectionner une cible pour se rendre automatiquement jusqu’au pnj, car les villes sont immenses dans Aion et devoir regarder la map à répétition pour trouver son chemin devient vite lassant, il n’y a rien de bien gênant là-dedans, mais il est vrai que vous auriez surement préféré ce genre d’option que l’on retrouve dans “world of warcraft” et d’autres titans du genre !

Pour le pvp, rien de bien compliqué, ce sera à vous de gérer vos compétences pour faire craindre vos ennemies de la faction adverse. Il en résultera d’un système de classement avec diverse petite chose à gagner pour les premiers dont je vous laisse la surprise. Un système de vol assez sympathique et maniable sera à votre disposition passer le dixième level de votre personnage. Essayer de garder votre jauge du regard pour éviter une chute mortelle. Il existe aussi un système de familier qui permet d’avoir une créature à ces côtés le long de ces parcours incessants sous forme de va-et-vient.

Ambiance sonore

Les musiques sont vraiment plaisantes et font preuve d’une certaine sympathie, les fonds sonores colle bien à l’ambiance, je regrette un peu qu’on ne puisse choisir la langue avec une option, mais si vous cherchez sur internet vous finirez par trouver assez facilement.

Le modèle free to play

Le free to play offre la possibilité de l’essayer dans son ensemble de manière gratuite, un système d’item shop est disponible pour qui souhaite bénéficier d’article rare et d’autres objets bonus qui amuserons surement les membres de votre légion (ça ressemble assez au système de guilde des autres MMO et vous permettra de vous sortir de divers moments de solitude a 4 heure du matin). Dans l’ensemble, on peut jouer gratuitement avec quelques restrictions, mais rien de bien méchant qui gâcherais votre partie !

La communauté d’Aion reste a découvrir et même si les joueurs de MMO se tournent vers certains styles différents, il y aura toujours une légion pour vous accueillir. Vous pouvez rejoindre les troupes de Aion en vous inscrivant gratuitement sur le lien ci-dessous :

Graphisme : 17/20
Gameplay : 14/20
Ambiance : 16/20
Communauté : 16/20

Ce jeu est gratuit et dispose de son ancienneté pour s’affirmer sur ce modèle de jeu. Il en impose face à certains poids lourds comme world of warcraft grâce à son originalité. Aion m’a plu, j’ai accroché à la montée de mon personnage et il y a beaucoup à découvrir, des centaines d’heures de jeu à portée de votre clavier.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *