LibertyLand ferme! Pour mieux ressusciter…

LibertyLand ferme! Pour mieux ressusciter…

C’est officiel, le site internet LibertyLand vient tout juste de fermer ses portes et laisse près de 2 millions d’utilisateurs mensuels orphelins. Pas pour longtemps car rassurez-vous… la relève est déjà dans les tuyaux et l’administration assurée par une toute nouvelle équipe au travers d’un site rebaptisé et dont nous dévoileront le nom plus loin dans cet article. Ainsi LibertyLand prend fin, lui qui avait su jouer les premiers rôles dans le monde du streaming et du téléchargement. Conçue en 2009, le site a rapidement séduit des dizaines de milliers d’internautes, s’est construit autour d’une immense communauté et comptait pas moins de 100 000 membres. Mais la fureur des ayants droits est passée par là et rester hors des radars de la justice reste le nerf de la guerre.

Une histoire de conflits judiciaires

C’est sans aucun doute ce qu’on pourrait appeler la rançon de la gloire. Devant son succès grandissant, Liberty Land s’est rapidement attiré les foudres des ayants droit. A un point tel que la SACEM a fini par se saisir du dossier en déposant en 2010 une plainte pour contrefaçon à l’encontre de l’espace web qui avait pour objectif de révolutionner le streaming et le téléchargement en ligne. Les trois principaux administrateurs du site, âgés de 25 à 30 ans, ont été identifiés par les forces de l’ordre à l’issue d’une enquête policière rigoureuse. Tous les trois arrêtés et placés en détention, LibertyLand s’est alors éteint de la toile internet pendant plusieurs semaines. La plateforme de streaming reviendra cependant au-devant de la scène par le biais d’une nouvelle équipe d’administrateurs et c’est ainsi que la plateforme a pu fonctionner de longues années avant de définitivement fermer il y a 3 semaines. Cette fois-ci, non pas pour des raisons judiciaires, mais simplement suite à une reconversion professionnelle des gestionnaires.

Mais l’ancienne équipe pas quitté l’univers du streaming sans penser aux millions d’utilisateurs qu’ils laissaient derrière eux. Les commandes du site internet ont été laissées à une nouvelle équipe d’administrateurs qui ont eu la judicieuse idée de changer le nom et l’adresse du site.

LibertyLand devient Liberty VF

Par souci d’anonymat, les précédents administrateurs ont fait le choix de détruire la base de données de LibertyLand. La nouvelle équipe a donc été dans l’obligation d’en constituer une nouvelle et les utilisateurs de se réinscrire. Ce changement n’a cependant pas été perçu positivement par les abonnés de la première heure. Des rumeurs affirment même que la précédente équipe a été l’objet de pressions extérieures pour cesser leur activité. Quoi qu’il en soit, les administrateurs actuels de Liberty VF semblent tout à fait déterminés à préserver la richesse du contenu de Liberty Land, roi du téléchargement et du streaming. Ils ont même prévu de lancer dans les semaines à venir de nouveaux services dans l’objectif de rendre leur site interne toujours plus attrayant et compétitif.

Rappelons toutefois, que le téléchargement illégal et le recel de contrefaçon est prohibé au regarde de la loi et expose l’utilisateur à une contravention pouvant atteindre 1500 euros. Vous êtes prévenu!

 

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *