Wekyo
Réseaux sociaux

Facebook va demander à ses utilisateurs de partager des liens non lus afin d’enrayer la propagation des fausses nouvelles 

facebook

De nos jours, Facebook est l’une des réseaux sociaux les plus utilisés au monde. Du fait de sa réputation, bon nombre d’informations y circulent et certaines d’entre elles peuvent être totalement fausses. C’est la raison pour laquelle Facebook cherche à bloquer le partage des fausses nouvelles. Dès lors, voulez-vous savoir comment Facebook va s’y prendre pour enrayer ces fausses informations ?  Comment Facebook va regagner sa bonne réputation ?  C’est dans cet article que vous aurez réponse à toutes vos questions ! 

Pourquoi Facebook veut enrayer le partage des fausses informations ?

Depuis longtemps, Facebook fait partie des canaux qui partagent les informations les plus claires et les plus authentiques. Aujourd’hui, nous savons que c’est la pandémie du COVID 19 qui fait l’actualité dans le monde entier. Certains en profitent pour partager des informations fausses ou des articles non fondés.  

Facebook a alors pris la ferme intention de freiner cette pratique. En effet, si cela ne s’arrête pas dès maintenant, cette situation engendrera plusieurs dégâts. De plus, Facebook a subi plusieurs controverses à cause de certaines informations diffusées sur l’internet.   

Comment Facebook compte s’y prendre pour stopper la propagation des fausses nouvelles ? 

Facebook va commencer à afficher des invites à ceux qui partagent des liens vers des articles sans les lire.  Cette nouvelle invite a pour objectif d’arrêter immédiatement la propagation des informations non authentiques.  Cette invite reflète les efforts fournis par la plateforme sociale (Facebook). En effet, Facebook a dernièrement pris de nombreuses mesures pour orienter ses utilisateurs vers des informations claires et cette invite est comptée parmi les mesures protectrices de Facebook. Elle permettra aux utilisateurs de ne pas se contenter uniquement de titres trompeurs des articles car Facebook va maintenant afficher un écran d’avertissement pour attirer l’attention de ses utilisateurs. Selon les recherches de Facebook, la fréquence d’un article dépendra de la décision des utilisateurs à partager, à lire… 

Quel est l’intérêt de ces mesures prises par Facebook ?

Certains utilisateurs ne vérifient jamais l’ancienneté d’un article. De ce fait, ils peuvent partager n’importe quelle information. Après le flux de ce partage, d’autres vont penser que ces données sont authentiques et qu’elles sont récentes. L’intérêt de ces mesures résident dans le fait que : 

Facebook retrouvera son authenticité

Pendant longtemps, elle est très côtoyée par les utilisateurs à l’échelle mondiale et il serait alors important qu’elle retrouve la véracité des informations partagées.  

La confiance des internautes

En effet, lorsqu’on trouve des fausses informations sur un site, on aura moins tendance à le fréquenter. Les internautes ne s’intéresseront plus à ces informations et finiront par perdre confiance en la plateforme. C’est ce que Facebook veut éviter en mettant en place ces mesures efficaces.  

Augmenter ses visiteurs

Lorsqu’un site partage de bonnes informations, claires, explicites et bien détaillées, il finira par être un site de référence. Avec la situation du Covid 19, les gens ont besoin d’être bien informés à temps réel afin de prendre les mesures nécessaires.  

Protéger sa réputation

La réputation est le critère le plus important en matière de plateforme sociale. En effet, si votre application a une très mauvaise réputation alors vous ne serez même pas suivi. Facebook a compris cela et c’est pourquoi elle met en permanence plusieurs stratégies intelligentes pour se préserver.  

Chaque jour, sur Facebook, des milliers d’articles sont publiés pour informer les internautes. Alors, il faudra bien sécuriser la plateforme et trier les informations partagées.  

Dorénavant, les utilisateurs de Facebook qui sont sur le point de partager verront un article message. Ce dernier indiquera : « Vous êtes sur le point de partager cet article sans l’ouvrir ». Cette fonctionnalité est un mode test et tous les utilisateurs ne la verront pas automatiquement.  Pour ceux qui vont l’obtenir, Facebook leur montrera une invite qui les pousse à lire l’article avant de procéder au partage.  

Facebook cherche à promouvoir davantage le partage authentique des articles et d’éviter toutes fausses nouvelles. Dès lors Facebook va offrir deux options aux utilisateurs :  

  • Le premier : Ouvrir l’article  
  • Le deuxième : Continuer le partage.  

Facebook vise à garder sa bonne visibilité et à mettre à la disposition de ses utilisateurs des données fiables et logiques. Elle les accompagne tout au long de leur processus de partage en attirant leur attention sur l’authenticité et l’ancienneté. En effet, il est très important de faire attention à ce que l’on partage sur les réseaux sociaux !   

Toutefois, si vous recevez un lien de partage qui vous redirigera vers un article quelconque, veuillez utiliser des VPNs IP dédiés qui masquent les adresses IP pour plus de sécurité.  

Ces articles peuvent vous intéresser

YouTube, Gmail : les services de Google sont en panne

Ethan Copel

WhatsApp : le projet de super chat est prêt

Ethan Copel

3 astuces clés pour gagner en popularité sur les réseaux sociaux

Ethan Copel

Laisser un Commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez que certaines données personnelles (pseudo, adresse mail) soient enregistrées et stockées sur notre site.