Wekyo
Entreprise Internet

Quelles sont les étapes pour faire du e-commerce ?

ecommerce

Comme toute activité entrepreneuriale, l’e-commerce demande de respecter plusieurs étapes importantes pour garantir la réussite de son entreprise. Parmi celles-ci, certaines sont obligatoires et d’autres sont vivement recommandées. Chaque entrepreneur doit réaliser ces étapes avec finesse s’il désire jouir d’une activité fiable et performante.

Choisir son secteur activité

Cette étape va de soi. Avant de penser à créer une boutique en ligne, chaque entrepreneur doit déterminer le type de produit qu’il aimerait offrir. Il doit ensuite trouver un nom d’entreprise, puis déterminer si possible une niche. Une fois ces informations acquises il pourra démarrer les démarches proprement dites.

Choisir un statut juridique

En tant qu’activité génératrice de revenus, l’e-commerce est obligatoirement régi par la loi. L’entrepreneur doit donc enregistrer son entreprise et choisir un statut juridique. Le statut auto-entrepreneur ou de micro-entreprise est considéré comme le meilleur statut pour une activité d’e-commerce lorsque le créateur travaille tout seul. Mais, il peut aussi décider d’exercer en tant que société unipersonnelle (EURL ou SASU). Si par contre le commerce est lancé par plusieurs associés, ils doivent choisir entre une SAS (Société par Actions Simplifiée) ou une SARL (Société à Responsabilité Limitée).

Créer son site e-commerce

Une fois l’entreprise créer et enregistrée, il faut penser à la création de son site internet qui sera le siège de l’activité. Pour cela, il est conseillé de bien choisir son hébergement et son nom de domaine. L’hébergeur doit être fiable et le nom du domaine doit être disponible. Généralement, ce dernier correspond au nom de l’entreprise.

Passé cette étape, l’entrepreneur peut passer à la création proprement dite. Il existe plusieurs outils et applications en ligne pour créer un site web. Il existe également la possibilité d’acheter des sites clé en main. Une dernière solution consiste à faire appel à un développeur web qui se chargera de créer un site sur mesure.

Cependant, il est tout de même raisonnable de disposer de quelques notions essentielles pour bien gérer son site marchand. L’entrepreneur doit par exemple pouvoir corriger une erreur 500 sans recourir à une aide extérieure. Qu’est-ce qu’une erreur 500 ? Il s’agit d’un code qui apparait lorsqu’une erreur interne au serveur a été détectée. Généralement, l’hébergeur n’est pas en cause. Il est souvent question d’un problème dans un répertoire ou un fichier du site. L’entrepreneur doit donc pouvoir analyser les journaux afin d’obtenir plus d’informations pour fixer l’erreur.

Parfaire le site e-commerce créé

Une fois le site créé, l’entrepreneur peut seul ou avec l’aide d’un professionnel, arranger l’interface du site, créer ses catégories, importer les produits et rédiger les fiches produit. Il doit bien choisir le design et la structure du site, sans oublier de placer des images libres de droits afin d’attirer les internautes.

Faire connaitre son site en ligne

Il n’y a pas d’activité e-commerce sans client. Et il n’y a pas de client sans promotion. La dernière étape du processus est donc l’adoption d’une bonne stratégie marketing pour faire connaitre son site et ses produits.

Il y a plusieurs manières de se faire connaitre, les plus répandues étant le référencement. Toutefois, en dépit du fait que toute l’activité se déroule en ligne, l’entrepreneur peut tout de même avoir une carte de visite pour faire la promotion de son entreprise. Pour optimiser ses dépenses, il a tout intérêt à apprendre comment faire une carte de visite gratuite en ligne.

Ces articles peuvent vous intéresser

Avec Shelblock, bloquer efficacement les pubs des sites de streaming est désormais possible !

Alexandre Rocheron

Les câbles, le cauchemar des bureaux

thierryiv

Chatbot et relation client : effet de mode ou révolution ?

Tristan Marrero

Laisser un Commentaire