Le nombre d’accidents de drones explose en 2016

Le nombre d’accidents de drones explose en 2016

Depuis 2011, les ventes de drones ne cessent de battre des records, le nombre d’accidents aussi et es chiffres sont alarmants. Selon l’agence européenne de la sécurité aérienne (AESA),  l’année 2016 à été particulièrement riche en incidents avec près de 1400 accidents dont sept sont jugés comme sérieux.

Une utilisation anarchique

Si l’on peut aisément expliquer la hausse fulgurante des incidents en 2016 par le fait de l’explosion des ventes de drones, les chiffres montrent clairement une disproportion qui ne peut qu’induire d’autres facteurs beaucoup plus inquiétants. Le manque de rigueur des utilisateurs  et l’absence de règles sont clairement montré du doigt. En 2015, le Directeur exécutif de l’AESA s’alarmait déjà “de plus en plus de drones volent n’importe où, n’importe comment”.

L’année 2016 est d’autant plus noire, que la hausse des incidents s’élève à +470% par rapport à 2015 et +2230% pour la hausse des incidents sérieux. L’AESA comptabilisait seulement 606 accidents sur la période 2011-2015 contre 1400 pour la seule année 2016.

L’aviation en danger?

La hausse rapide des accidents de drones montre avant tout l’expansion et le développement de leur utilisation par des personnes non aguerries selon l’AESA. La plupart des accidents interviennent dans une zone d’altitude de 0 à 6.000 pieds et correspondent, pour le plus grand nombre d’entre eux, à des violations pures et simples de l’espace aérien ou bien une perte de contrôle de la art des propriétaires qui ne maîtrisent le plus souvent pas leur engin. Des défauts de fiabilité sont aussi relevés mais restent tout de même minimes.

En vue de prévenir les accidents graves pouvant impliquer des aéronefs de type avions de ligne, hélicoptères et avions de tourisme en collision avec des drones, l’AESA prévoit d’effectuer des “tests réels” afin d’évaluer les dégâts et les risques pour la sécurité aérienne.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *