Wekyo
Business Entreprise

Comment réaliser un business plan réussi ? 

Business plan

La crise sanitaire de 2020 a rebattu les cartes du marché du travail et depuis, nous assistons à un réel boom des freelances et entrepreneurs. Entre mai 2020 et mai 2021, l’Insee rapporte une hausse de 37,1% des micro-entreprises en France. 

Cependant, avant de se lancer dans une nouvelle aventure professionnelle, il est essentiel de choisir le bon secteur d’activités, définir son business model et surtout réaliser un business plan qui soit le plus fiable possible. 

Le business plan (BP) est un outil essentiel de gestion d’entreprise, particulièrement nécessaire lorsqu’on envisage de se lancer dans une nouvelle activité mais aussi lorsqu’on modifie un projet commercial. 

Pourquoi faire un business plan ? 

Tout d’abord, un business plan est une projection globale d’une activité en création ou en mutation, il permet de budgétiser le projet mais aussi d’organiser son lancement en termes de ressources et temps de travail. Il permet de calculer le “break even” c’est-à-dire le moment où l’activité pourrait potentiellement être rentable. Un business plan aide les fondateurs à définir leurs projections, leur budget, leurs objectifs et leurs activités.  

Lorsque le lancement d’une entreprise est une activité principale, la réalisation d’un business plan professionnel est d’un grand secours mais est aussi fondamentale lorsqu’il s’agit de présenter le projet à d’éventuels collaborateurs ou investisseurs et surtout à une banque pour obtenir un prêt. 

Il est donc essentiel de maîtriser les techniques de réalisation d’un business plan réussi et de ne pas hésiter à s’appuyer d’experts en la matière. Le retour sur investissement d’une telle démarche est toujours positif car c’est le business plan qui déterminera la faisabilité ou pas du projet. 

Sur le long terme pour les créateurs mais aussi pour les entreprises déjà établies, le business plan permet de gérer et orienter l’activité de manière stratégique afin de tirer parti des nouvelles opportunités. 

Tout entrepreneur rigoureux utilise le business plan pour renforcer une stratégie, établir des lignes d’action, gérer les responsabilités et les objectifs, suivre les résultats et planifier l’utilisation des ressources en fonction des recettes et des dépenses. 

Pour les entreprises existantes, l’élaboration d’un business plan peut leur donner un avantage concurrentiel important par rapport à leurs concurrents, entraînant une croissance plus rapide et une plus grande innovation. 

Définition d’un BP en quelques mots 

Un business plan est un document qui décrit en détail tout ce qui concerne votre entreprise. Cela comprend le marché cible, les opportunités, le modèle d’entreprise, l’équipe, les stratégies de marketing, le plan financier et plus encore. 

Un business plan se compose généralement de deux sections principales : une première partie descriptive, elle parle de l’entreprise et de ses objectifs puis une seconde partie financière, elle présente les données et les aspects économiques qui doivent valider les points présentés dans la première partie. 

Structure d’un business plan en détails 

Chaque business plan doit contenir trois groupes principaux d’informations qui sont : Concept, Étude de Marché et Plan financier. 

Le concept définit le produit ou le service proposé, ses caractéristiques et ses avantages concurrentiels. 

L’étude de marché permet d’analyser les clients potentiels et leurs caractéristiques démographiques, géographiques et psychographiques. Elle sera suivie naturellement de la description de la stratégie de marketing.  

Enfin le volet financier doit étudier les types d’investissements à prévoir pour le de développement de l’entreprise et les coûts de fonctionnement qui permettront de définir les revenus potentiels pour le créateur ou dirigeant. 

Qu’est ce qui fera la différence ? 

L’analyse de marché est le point crucial d’un business plan complet. Après avoir décrit l’entreprise, le ou les produit(s) et les objectifs, il est fondamental d’orienter le business plan de telle sorte à attirer l’attention et l’intérêt des investisseurs potentiels pour une levée de fonds, comme par exemple via une campagne de crowdfunding. 

Afin de ne pas donner l’impression d’être un entrepreneur improvisé, il faut suivre quelques étapes. Le lecteur de votre business plan doit rapidement comprendre que votre marché est prometteur, quelle est sa taille actuelle et sa croissance historique, si c’est un marché de niche et quelles sont les tendances de consommation de l’offre. 

Une autre des parties les plus importantes du business plan est le plan opérationnel, c’est-à-dire la stratégie à suivre pour atteindre le succès. Comment l’entreprise sera-t-elle compétitive sur le marché ? 

La stratégie sera influencée par le marché et les concurrents et elle doit permettre d’atteindre les objectifs que l’on s’est fixés. 

Enfin le plan financier est sans aucun doute le plus important car en fin de compte, l’objectif de toute entreprise est de gagner de l’argent, il est donc important de savoir clairement quels seront les revenus et les dépenses de l’entreprise. 

Le plan financier est une prévision de l’avenir financier de l’entreprise, il doit comporter des graphiques professionnels, des données, des tableaux, des chiffres et des formules. 

Les investisseurs potentiels utilisent cette section pour évaluer les performances financières de l’entreprise et lui accorder leurs crédits. 

Il est important de faire des prévisions réalistes sans exagérations qui influeraient sur la pérennité du projet professionnel. 

Ces articles peuvent vous intéresser

Choisir le meilleur traceur A0 en 5 points 

Ethan Copel

Marketing : quels sont les différents objets de communication papier que vous pouvez utiliser ?

Tristan Marrero

Travailler son image de marque, les clés de la réussite 

Fabrice C

Laisser un Commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez que certaines données personnelles (pseudo, adresse mail) soient enregistrées et stockées sur notre site.