Wekyo
Fintech

Les organismes de crédit conso se digitalisent à vitesse grand V

Digitalisation du crédit conso

En France, le secteur des crédits à la consommation a confirmé sa reprise depuis 2015 avec une forte croissance d’année en année. Cependant si les encours ne cessent d’augmenter, le nombre d’emprunteurs, lui, a fortement diminué. Cela s’explique par le changement de profil des personnes ayant recours à un crédit à la consommation.

En effet, la majorité des emprunteurs sont des hommes dont l’âge moyen avoisine les 35 ans. C’est donc une population sensible aux outils digitaux qui ne va plus se contenter d’un meilleur taux mais qui cherche aussi une accessibilité et une souscription fluide du crédit à la consommation.

Il est évident que cette hausse des crédits à la consommation a été favorisée par la baisse des taux mais aussi par des octrois de prêts plus souples et rapides.

La transformation digitale des banques traditionnelles a donc dû s’accélérer mais surtout de nouveaux acteurs 100% online ont émergé ces dernières années. Par exemple, vous pouvez souscrire en ligne à un prêt personnel via Loan Scouter. Et les plateformes de ce genre se développent à grande vitesse.

L’expansion des Néo-banques en France

FintechLorsqu’on analyse l’évolution des start-up numériques dans le secteur des services financiers, il est difficile d’énumérer toutes les Fintechs, Insurtechs et Regtechs qui se sont multipliées sur le marché. Cette myriade d’acteurs sur le marché bancaire a perturbé le monde des services bancaires en général mais tout particulièrement celui des crédits à la consommation. Au regard de l’analyse faite par Exton en France cette année, jusqu’à 350 nouvelles startups sur le seul marché français ont été identifiées.

Nous pouvons aisément parler de digitalisation des mœurs et de la consommation bancaire des français.

Ces nouvelles habitudes et modes de souscription aux prêts bancaires dits 2.0 ont été accentuées et se sont développées davantage avec la crise sanitaire connue en 2020.

L’urgence de la Covid-19 a eu un impact fort sur le nombre d’octrois de crédits à la consommation. Au cours des quatre premiers mois de l’année, on a constaté une forte baisse des flux de crédits à la consommation, en particulier pour les prêts auto/moto, avec une réduction de 39 %, ainsi que les prêts personnels, qui ont diminué d’un tiers.

Depuis le deuxième semestre de 2020, la reprise se fait progressivement mais avec des attentes plus fortes de la part des emprunteurs. Dans le respect des protocoles sanitaires, ils souhaitent souscrire un crédit en ligne de façon fiable.

La souscription dématérialisée : l’avenir des prêts personnels

Les personnes souhaitant souscrire un prêt personnel recherchent tout d’abord un accès rapide à l’information. Aujourd’hui, avec internet, on peut obtenir une réponse à sa demande de crédit personnel en quelques heures.

Cependant, un prêt personnel reste un sujet financier et les français sont toujours aussi traditionnels et conservateurs en matière d’argent, ils souhaitent bénéficier également d’un gage de sécurité. Les acteurs concernés l’ont bien compris et axent leurs communication sur la fiabilité et la transparence de leurs procédures afin de rassurer les emprunteurs.

La digitalisation des offres de prêts permet aussi une meilleure traçabilité et conservation des données.

Comment choisir le bon établissement bancaire ?

La forte digitalisation des établissements de crédits à la consommation a naturellement permis aux comparateurs d’émerger. Il en existe plusieurs sur la toile et vous pouvez rapidement étudier celui qui vous convient le mieux.

Ces nouveaux acteurs sont là pour répertorier les points forts et les points faibles de chacun des organismes de crédits et orienter le client vers l’établissement le plus adapté aux besoins du futur client.

Ces articles peuvent vous intéresser

Gestion de budget personnel en ligne : la solution qui permet de faire des économies

Fabrice C

Le boom des comparateurs de prêts en ligne

Ethan Copel

La néobanque N26 lance une fonction alternative aux virements pour recharger son compte

Ethan Copel

Laisser un Commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez que certaines données personnelles (pseudo, adresse mail) soient enregistrées et stockées sur notre site.