Wekyo
High-tech Internet

La vérification numérique de l’âge en pleine révolution technologique

Vérification numérique de l'age sur internet

La sécurité en ligne des mineurs par rapport à l’âge du “consentement numérique” est un fait d’actualité. Les gouvernements européens légifèrent sur le sujet depuis quelques années, obligeant ainsi de plus en plus d’acteurs à utiliser des systèmes de vérification de l’âge.

Être en ligne avec la réglementation fait désormais partie intégrante de notre vie quotidienne en tant que particuliers mais surtout dans le cadre du développement commercial de certaines industries.

De nombreux secteurs se voient dans l’obligation de faire appel à des systèmes de vérification de l’âge pour pouvoir exercer en toute tranquillité. Ces outils, basés sur l’intelligence artificielle, vérifient les traits de l’internaute pour savoir s’il a plus de 18 ans. Ces systèmes révolutionnaires répondent à une forte demande de la part des sites internet et s’implantent de plus en plus sur la toile.

Parmi eux, se trouve Go.cam, un système de vérification d’âge sur internet qui propose un système révolutionnaire sans aucun cookie de tracking.

La position du gouvernement en matière de sécurité

D’un point de vue réglementaire, la question s’est posée avec l’introduction de ce que l’on appelle l’âge du consentement numérique.

La loi RGPD, approuvée au niveau européen, établit que le consentement de l’intéressé, dans ce cas le mineur, est statué en France à 15 ans.

Les secteurs concernés par ces mesures sont de plus en plus nombreux. Il s’agit de la création de profils utilisateurs sur les réseaux sociaux, de plateformes de jeux vidéo en ligne, de sites de paris en ligne ou de vente de produits spiritueux ou de diffusion de contenus audiovisuels violents ou à caractère pornographiques…

Dans les faits cela signifie qu’aujourd’hui, l’accès à un site interdit aux mineurs ne se fonde que sur une déclaration « d’avoir plus de 18 ans » sans aucune vérification. Le gouvernement se pose donc la question de savoir comment mettre en place un système de vérification effectif de l’âge des usagers de façon anonyme et fiable. Car les outils existants sont lourds et économiquement difficiles à supporter pour de nombreuses sociétés. Il est donc essentiel de démocratiser la vérification de l’âge avec une méthode simple, rapide et sécurisée.

L’intelligence artificielle : l’avenir de la vérification d’âge

Dans les années 1970, la technologie de reconnaissance faciale a vu le jour. Depuis, cette méthode s’est développée dans les secteurs de pointe ayant les moyens financiers et les possibilités techniques de les mettre en place.

Concrètement, elle sert à identifier une personne, c’est-à-dire à vérifier son identité, en comparant, par exemple, son image avec celle de son passeport, comme cela se fait déjà dans les aéroports parisiens de Roissy-Charles de Gaulle et d’Orly.

Contrairement à la reconnaissance faciale “humaine”, effectuée par des êtres humains comme les douaniers ou des experts en physionomie, cette technologie biométrique de reconnaissance automatique des visages sur les photos ou les vidéos fait référence à une base de données existante pour déterminer les comparaisons et les correspondances.

L’accès et l’utilisation de ces bases de données posent aujourd’hui des problèmes relevant de la protection des données personnelles mais surtout rend l’usage de cette technologie très difficile pour un bon nombre de sociétés.

Hors l’objectif du gouvernement est de démocratiser la vérification de l’âge sans faire appel à ces bases de données.

La détection faciale est donc une alternative innovante, efficace et abordable. Il s’agit d’une application ou d’un logiciel qui permet de détecter automatiquement l’âge d’une personne a partir d’une photo ou d’une vidéo. La détection faciale est de plus en plus utilisée pour des applications pratiques dans la vie quotidienne et joue un rôle important dans la surveillance et la sécurité. Elle a aussi l’énorme avantage d’être totalement confidentielle et anonyme puisqu’elle permet de vérifier l’âge d’un individu sans l’identifier.

Cette solution numérique permet de vérifier si une personne est majeure uniquement sur la base des caractéristiques de son visage et notamment de la distance entre les différents éléments qui composent le visage (yeux, oreilles, jonction des lèvres, etc.).

Comment fonctionne la vérification d’âge numérique ?

Ce système innovant et révolutionnaire repose sur deux technologies complémentaires : un système efficace de capture d’images (photo ou vidéo) et l’intelligence artificielle.

L’intelligence artificielle (IA) est la capacité pour une machine à agir avec des aptitudes humaines telles que le raisonnement, l’apprentissage, la planification et la créativité.

À partir d’images statiques comme une copie de pièce d’identité ou d’une image prise à travers la caméra d’un smartphone ou d’un ordinateur, le logiciel de vérification d’âge est capable de déterminer si l’individu est majeur ou non.

Cette intelligence artificielle répond aux renforcements de la sécurité que le gouvernement français souhaite imposer à de nombreux secteurs notamment celui des contenus audiovisuels à caractère violent ou réservés aux adultes. Ce service numérique présente de nombreux avantages tel que le coût réduit permettant une plus grande utilisation du logiciel. Mais aussi et surtout, une utilisation simple et anonyme ne laissant aucune trace, aucun tracking et aucun cookie.

Ces articles peuvent vous intéresser

SEO : l’optimisation on-site est devenue plus importante que jamais

Ethan Copel

Core Update Décembre 2020 : Google déploie une mise à jour majeure de son algorithme

Tristan Marrero

YouTube, Gmail : les services de Google sont en panne

Ethan Copel

Laisser un Commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez que certaines données personnelles (pseudo, adresse mail) soient enregistrées et stockées sur notre site.